Collège Jean XXIII
établissement privé catholique
Mulhouse – France
     
     

Événements et animations

Olympiades - Juin 2021

Présentation des épreuves par l'équipe d'EPS en video

Les tableaux des classements individuels et par classe




Quelques photos des remises des prix : distribution de médailles et trophées

    

    

    

    

    

    

Photos : M.KOULMANN

Intervention du Père Charbel auprès des 3èmes - Juin 2021

Mieux comprendre la situation au Proche et Moyen-Orient

En cette fin d’année scolaire, les élèves de Troisième ont pu rencontrer le Père Eid Charbel pour mieux comprendre la situation des Chrétiens en Orient. Cette intervention s’inscrit dans les programmes d’histoire et de la pastorale.

Prêtre maronite belgo-libanais installé pour deux ans dans la Communauté des Paroisses des Coteaux de l’Illberg à Mulhouse, le Père Eid Charbel est aussi coordinateur pour l’Aide à l’Eglise en Détresse et collabore à un groupe de travail pour l’Union Européenne.


Témoignages d’élèves : dépasser les idées reçues…

« J’ignorais qu’il existait des Chrétiens dans le proche et le Moyen-Orient. Je pensais qu’il n’y avait que des Musulmans. Il existe dans cette région du monde, une mosaïque de peuples, tels que les Turkmènes, les Arabes, les Kurdes et les Iraniens. Il y existe encore une diversité culturelle et religieuse, tels que les Chrétiens d’Orient, appelés Coptes en Egypte ou Maronites au Liban. Quant aux Yézidis, c’est un peuple pacifique qui vénère les anges. Mais cette richesse humaine est aujourd’hui menacée par la montée du fanatisme. »

« On peut être de culture arabophone et être chrétien. »

« L’Islam n’a rien à voir avec Daech. Cette organisation terroriste se nourrit de la haine, de l’ignorance et de l’argent facile pour recruter ses mercenaires. De nombreux Etats et certaines multinationales occidentales sont d’ailleurs complices de Daech. »

« Daech recrute ses mercenaires dans le monde entier. Dans ses rangs on y trouve des Irakiens, des Syriens, des Libanais, des Afghans, des Iraniens, des Libyens, des Maghrébins mais aussi des Français, des Belges, des Anglais et même des Chinois (Du Xinjiang, province occidentale de la Chine). »

« Les principales victimes de Daech sont d’abord musulmanes. »

Témoignages d’élèves : les horreurs de la guerre

« J’ai été choqué de voir, dans la plaine de Ninive en Irak, qu’il ne reste pratiquement plus un seul lieu de culte chrétien débout. Tout a été dévasté par la guerre, même les cimetières et les tombes ont été vandalisés. Une telle volonté d’anéantir l’homme me rappelle le nazisme. »


L’église Saint-Georges à Telkef (Irak) bombardée

« La haine, l’ignorance et l’argent facile sont les principales causes de cette catastrophe. Mais parfois, pour inciter les tueurs à gage à commettre l’horreur, certains utilisent le captagon, une drogue très puissante. »

« J’ai été marquée par son témoignage, surtout quand il a rencontré des enfants à Hamman Al Alil en Irak en mai 2017. Certains d’entre eux ont été flagellés par les soldats de Daech. »


Rencontre des enfants à Hamman Al Alil, en mai 2017 en Irak. De confession musulmane, certains de ces enfants se retrouvent orphelins car leurs parents ont été tués car ils ont refusé d’intégrer les rangs de Daech.

Témoignages d’élèves : l'esprit critique, un remède durable

« Pour lutter contre les fanatismes, il faut continuer à s’ouvrir aux autres. Ne nous replions pas sur nous-mêmes, car c’est exactement ce que recherche Daech. Luttons ensemble contre nos préjugés et nos peurs qui nourrissent nos ignorances et nos haines. Développons notre esprit critique. »

« Cette rencontre nous a permis de mieux comprendre ce qui se passe en Syrie et en Irak. »

« Il y a des extrêmes dans toutes les religions. »

B.KLEIBER / H.ANHEIM

Concours - Semaine des Maths 2021

Le principe

Pour la semaine nationale des maths au mois de mars/avril, les élèves pouvaient participer à un concours : réaliser une oeuvre d'art dans un format précis, en respectant des consignes "mathématiques" de parallèles, triangles particuliers ou dimensions de cercles par exemple. La production, à la manière de Kandinski ou de Theo Van Doesburg, pouvait être colorisée de différentes manières.

Début avril, les professeurs ont récupéré les réalisations des élèves tous plus créatifs les uns que les autrs. Tous ces travaux ont été scannés, et affichés sur le site avec un numéro aléatoire. Sur son espace Pronote, chacun des élèves, participant ou non au concours, était appelé à voter pour ses trois oeuvres préférées.

Ce vote fut un grand succès puisque 623 votes ont été enregistrés parmi les élèves, la direction, les professeurs et l'administration ! Les cinq meilleurs ont été félicités le vendredi 21 Mai à 15h45 devant le tableau d’affichage où tous les travaux étaient affichés. Madame Garvin, Monsieur Huntzinger et l’équipe de mathématiques ont remis un diplôme et un prix (carte cadeaux – chocolats) aux lauréats pour les récompenser.

Photos de la remise des prix

    
Madame Garvin, directrice, et Mme Deleplace, coordinatrice des mathématiques, remettent le diplôme du 1er prix à Amélia.


Les cinq lauréats ont reçu un diplôme et un cadeau du collège.


Photo souvenir des lauréats avec leur professeur de mathématiques.


Photo souvenir des élèves et de la direction avec toute l'équipe de mathématiques.

L'affiche du règlement


Les oeuvres d'art



En mémoire de Frère Martin



En mémoire de Frère Martin, décédé il y a 2 ans, une messe a été célébrée le 6 avril à la chapelle en présence de la communauté des Frères.



Martin ARTH
né le 14 avril 1940 à Peyrat de Bellac - décédé le 4 avril 2019 à Mulhouse

Annonce Bol de Riz du 1er avril


Musée au Collège : première mise en route !

Un projet scientifique inédit

C'est en mars que le projet MUSÉE AU COLLÈGE Sciences a réellement démarré ! La classe de 3ème E a été la première à se lancer dans l’aventure et à concevoir une exposition autour des femmes dans les sciences.

Le 8 mars, journée internationale de la femme et jour de reprise des cours après les vacances, tout était en place… Quelques portraits de femmes (mathématiciennes, physiciennes, biologistes, chimistes, astronautes, médecins…), ayant reçu le Prix Nobel ou d’autres récompenses, ont permis aux élèves de prendre conscience de certaines réalités. Sur 100 Prix Nobel, 97 sont des hommes, 3 des femmes ! Pourquoi ? C’est ce qu’on appelle l’effet Mathilda : pendant des siècles – et même aujourd’hui à l’heure de la recherche d’un vaccin contre le coronavirus – les découvertes réalisées par des femmes ont été attribuées à des réussites masculines ! Derrière ces portraits et ces vies, ce sont des femmes inspirantes et dignes de mémoire que chaque élève a eu l’occasion de rencontrer…

L’exposition a été enrichie par les contributions d’élèves de 4ème C qui ont proposé, sur l’initiative de leur professeur de mathématiques, Mme Deleplace, un portrait Instragram de quelques scientifiques féminines… (voir la page des 4C sur notre site internet).


Toutes la classe de 3E devant l'exposition


Les panneaux situés dans le hall d'accueil sont visibles toute la journée


Des bornes interactives diffusent en continu des petites vidéos avec du son.


Des écrans permettent d'alterner les supports explicatifs en rendant l'exposition dynamique.


Les élèves de toutes les classes s'intéressent aux découvertes scientifiques des femmes.

S. COMPOINT

Journée de la Trisomie 21, le 21 mars


En quoi le fait de mettre des chaussettes dépareillées fera avancer la cause de la trisomie 21 ?

C’est une action toute symbolique mais primordiale puisqu’elle consiste à montrer que nous acceptons la différence, que nous sommes prêts à ce que toutes les différences soient (enfin plus) visibles dans la Société. Par ce geste, nous permettons de mettre un coup de projecteur sur le fait que les personnes porteuses de trisomie 21 ont toute leur place dans la société !

Nos chaussettes auront beau ce jour-là être différentes, elles rempliront exactement la même fonction et on ne s’en portera pas plus mal ! Et même on aura participé tous ensemble, collectivement à une mobilisation joyeuse, ludique et inclusive !

Le 21 mars, à l'occasion de la Journée mondiale de la Trisomie 21, participez à l'opération chaussettes dépareillées pour dire oui à la différence !
Faites participer le plus de monde autour de vous !
Pour construire ensemble, une société + inclusive !

Comment faire ?

On met des chaussettes dépareillées
On prend ses pieds bigarrés en photo
On partage cette photo sur Facebook et Instagram en utilisant le hashtag #DifferentCommeVous
On invite ses amis, ses enfants, ses élèves, sa famille, ses collègues … à faire de même !

Et avec ce geste simple et amusant, on montre que ni les particularités génétiques ni les différences, de manière générale, ne nous font peur !

Alors, à vos chaussettes !

Hommage national du lundi 2 novembre 2020


Discours de Madame GARVIN à toutes les classes à 11h10

Aujourd’hui encore la France est endeuillée. En cette soirée du 16 Octobre, alors que vous étiez à la joie de vos vacances, une scène d’horreur a frappé la petite ville de Conflans Ste Honorine. Un professeur a été assassiné pour avoir rempli sa haute mission d’instruction et d’éducation, et pour avoir enseigné une valeur fondamentale de la République : la liberté d’expression.

Par cet acte abominable, la France a été une fois de plus touchée en plein cœur, et les valeurs républicaines attaquées. Ce qui s’est passé nous est insupportable et nous nous sentons submergés par diverses émotions. La colère, bien légitime, la révolte, sans doute, l’inquiétude… la tristesse… C’est pourquoi, aujourd’hui, dans toutes les écoles, tous les collèges et lycées de France, un hommage est rendu à ce professeur. A travers cet hommage, c’est l’unité de notre communauté éducative tout entière autour des valeurs de la République qui est affirmée.

Aujourd’hui tous les élèves de France vont entendre quelques passages de la Lettre de Jean Jaurès aux instituteurs qui est un texte d’un personnage important dans l’histoire de la République. Jean Jaurès a d’abord été professeur de philosophie, puis élu député ; il a soutenu l’œuvre scolaire de Jules Ferry. Jean Jaurès écrivait régulièrement des chroniques dans le journal La Dépêche de Toulouse et en 1888 il s’est adressé aux Instituteurs et Institutrices. Dans cette lettre, il souligne l’importance du rôle de l’école avec deux messages principaux :
- l’Ecole de la République s’adresse à tous les enfants de France
- l’Ecole de la République a pour ambition de faire grandir l’élève pour en faire un citoyen éclairé.

Lecture d'un passage de la lettre de Jean Jaurès

Préparation de la minute de silcence observée dans toutes les classes

Les valeurs de la république, la liberté d’expression font partie intégrante du programme des Collèges et feront l’objet de séquences pédagogiques en cours d’EMC notamment.

Comme dans tous les établissements scolaires de France, nous allons maintenant marquer une minute de silence : il s’agit là d’un moyen de marquer d’une manière solennelle et respectueuse l’hommage rendu et de manifester l’émotion collective. A l’hommage que nous rendons à Samuel PATY nous associons celui des victimes des attentats de Nice et plus largement des victimes de la violence terroriste.

Je vous prie de vous lever en silence et je vous en remercie. Parce que nous croyons que la prière pour la Paix est la réponse à toute forme de violence, ce temps de recueillement sera suivi d’un temps de prière.

MINUTE DE SILENCE

Prière au créateur - Lecture par M. HUNTZINGER

Seigneur et Père de l’humanité,
toi qui as créé tous les êtres humains avec la même dignité,
insuffle en nos cœurs un esprit fraternel.
Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix.
Aide-nous à créer des sociétés plus saines et un monde plus digne, sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerres.
Que notre cœur s’ouvre à tous les peuples et nations de la terre, pour reconnaître le bien et la beauté que tu as semés en chacun pour forger des liens d’unité, des projets communs, des espérances partagées.
Amen !

Prière au Créateur (Pape François dans Fratelli Tutti)

Rien qu'aujourd'hui - Lecture par le Père KLOTZ, notre prêtre référent

Rien qu'aujourd'hui, j'essaierai de vivre ma journée sans chercher à résoudre le problème de toute ma vie.
Rien qu'aujourd'hui, je prendrai le plus grand soin de ne critiquer personne…
Rien qu'aujourd'hui, je serai heureux sur la certitude d'avoir été créé pour le bonheur…
Rien qu'aujourd'hui, je consacrerai dix minutes à une bonne lecture en me rappelant que, comme la nourriture est nécessaire à la vie du corps, de même la bonne lecture est nécessaire à la vie de l'âme.
Rien qu'aujourd'hui, je ferai une bonne action et n'en parlerai à personne.
Rien qu'aujourd'hui, j'accomplirai au moins une chose que je n'ai pas envie de faire…
Rien qu'aujourd'hui, je croirai fermement — même si les circonstances attestent le contraire — que la Providence de Dieu s'occupe de moi comme si rien d'autre n'existait au monde.
Rien qu'aujourd'hui, je n'aurai aucune crainte.
Et tout particulièrement je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire à la bonté.

Rien qu'aujourd'hui est un petit texte constitué d'extraits du journal du Pape Saint Jean XXIII

Conclusion par Madame GARVIN et musique

Cet épisode effroyable nous amène à réfléchir au rôle de l’école, et de l’école catholique plus précisément, qui a pour mission, entre autres, de vous apprendre le vivre ensemble et j’ai envie de dire le BIEN vivre ensemble. Nous accueillons dans notre établissement des jeunes de toutes origines, de toutes confessions religieuses. C’est une chance, une richesse. Apprenez à ouvrir votre cœur à l’Autre, à vivre la Fraternité au quotidien et enrichissez-vous de vos différences.
Je souhaite dans cet hommage rendu aujourd’hui remercier tous vos professeurs pour leur dévouement, pour leur bienveillance. Je les remercie pour tout ce qu’ils vous transmettent pour votre développement intellectuel mais aussi psychologique et spirituel. Leur mission est une mission de Service Public de l’Etat et est la plus noble qui soit.
J’associe dans ces remerciements toutes les équipes de Jean XXIII, que ce soit en vie scolaire, pour la Pastorale, à l’infirmerie et dans les services administratifs et d’entretien.
Malgré la tristesse qui nous habite, ne cédons pas à la morosité. Je compte sur chacun de vous pour bâtir un monde meilleur, un monde de paix, un monde d’amour, un monde de Fraternité.
Mettons nous en route avec confiance et optimisme.
Terminons par l’écoute de ce très beau chant destiné à redonner espoir, et force : Give us Peace, donne-nous la Paix, enregistré il y a quelques années par le Chœur de Filles.

Annonce de la Messe de Rentrée - Octobre 2020



Nos archives des événements passés

2019/2020

2018/2019

2017/2018

2016/2017

Encore plus ancien...